Le Groupe de Paulhan

Le groupe de Paulhan réunit ainsi des structures qui ont fait le choix de soutenir, depuis de nombreuses années, la création des arts de la rue (moyens financiers, accueil en résidence, commandes passées…) et qui revendiquent, avec ce groupe, d’aller au-delà de ce qu’elles auraient fait isolément, en affirmant la responsabilité partagée de soutenir des tentatives.
A Paulhan (mais aussi ailleurs !...) se retrouvent pour échanger, réfléchir, se convaincre et décider :

  • L’Atelline (Métropole montpelliéraine),
  • Le Cratère - Scène nationale d’Alès (Alès),
  • Derrière le Hublot - projet artistique et culturel de territoire (Capdenac/Grand Figeac),
  • Le Sillon - Scène conventionnée pour le théâtre dans l’espace public (Clermont l’Hérault),
  • l’Usine - Centre national des arts de la rue (Tournefeuille / Toulouse Métropole)
  • Et nous

Comment, dans une Région aussi grande que Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, rester attentif(s) aux appels d’un jeune collectif vivant en Lozère, aux installations dans l’espace public de tel artiste toulousain, aux recherches in situ de cette compagnie du Lot ou au travail artistique itinérant dans le Narbonnais de ce regroupement d’anciens étudiants de la FAI AR ?
Le groupe de Paulhan s’est constitué autour de cette volonté partagée par 6 structures géographiquement assez éloignées (Aveyron, Cévennes, Montpellier, Hérault, Comminges et Toulouse) de se mettre aux aguets. Sentir les frémissements dans leur proximité immédiate, partager les demandes formulées et réunir quelques moyens…
L’année 2016 est une année de « chauffe » qui aura permis un début d’accompagnement partagé autour des projets portés par Alban de la Tournade (« Dans le vif »), Pierre de Mecquenem/La Machine (« Pyronème ») et Nicolas Heredia/La vaste entreprise (« Visite de Groupe »).