2017 comme possible
Cie des hommes

théâtre

  • Saint Gaudens Vendredi 12 mai à 21h00

    Théâtre Jean Marmignon

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 12 ans / durée : 1h

  • Saint Gaudens Samedi 13 mai à 21h00

    Théâtre Jean Marmignon

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 12 ans / durée : 1h

Ça veut dire quoi être jeune aujourd’hui ? Didier Ruiz, directeur artistique de La compagnie des Hommes, s’est posé cette question (et bien d’autres encore…) avec dix jeunes Commingeois. Deux soirs de suite, ils vont monter sur scène pour se raconter, avec leurs propres mots, avec pudeur et sans tabou. Cela promet d’être bouleversant, car simple et sincère.

Ils s’appellent Marco, Emma-Louise, Steven, Jean, Camille, Clara, Raphaël, Joseph, Léana et Nina, ils ont entre 15 et 18 ans et ont accepté de se lancer dans cette folle aventure. Au cours d’une centaine d’heures d’atelier, l’équipe de Didier Ruiz (avec le chorégraphe Toméo Verges et la comédienne Valérie Surdey), va révéler de cette jeunesse (dont on dénigre l’apathie, le manque d’engagement, quand ce n’est pas la violence), les mots essentiels pour dire leur vie d’adolescent(e)s : leurs rêves, leurs peurs, leurs espoirs, leurs visions de l’amour et du monde, leurs forces et leurs fragilités, leurs colères aussi. Avec une intense et émouvante sincérité. Cette parole (restituée de façon spontanée, sans passer par l’apprentissage d’un texte), c’est celle du passage de l’adolescence à l’âge adulte, c’est la vie en mouvement et l’humanité en devenir… 2017 comme possible pose également la question de la place aujourd’hui accordée – ou pas – aux jeunes dans notre société et de celle qu’ils s’autorisent à prendre. Du très intime à l’universel, ce spectacle bouscule notre représentation de la jeunesse. Car oui, assurément, ils ont des choses à dire… et il est grand temps de les écouter.

spectacle accueilli en coréalisation avec le Théâtre Jean Marmignon
spectacle accueilli dans le cadre des résidences HIC, financé par le programme européen Leader

Cie des hommes

La cie des Hommes réunit une équipe de professionnels habituée à travailler ensemble depuis longtemps. Fidélité et diversité de ses membres la caractérisent. « J’aime la mer, le bleu marine, le bleu ciel, tous les bleus en fait, les pins, le sable qui reste entre les orteils, le sel qui fait des plaques sur la peau, le soleil qui fait cligner les yeux quand on sort de l’eau, l’eau qui coule du nez comme un robinet, les cailloux verts qui glissent sur le rivage et qui ont un goût de cailloux verts, les paniers de plage plein de coquillages et de magazines qu’on relit pendant deux mois, les odeurs d’huile, les bières fraîches roulées dans le papier journal, [...] les marchés où les gens crient, où les figues sont servies dans des sacs en papier, où les marchands ont des grosses voix et donnent des fruits à goûter aux passants, les vieux qui racontent des histoires à l’arrêt de bus, ceux qui ont mis le pull à l’envers et qui marchent dans la rue, [...] les listes des courses, les listes du matériel nécessaire, les listes de ceux admis, les listes de ceux qui sont morts et dont le nom est gravé à l’entrée du village, les photos de groupe de classe, des photos de groupe de copains de régiment, les expositions de coquillages, de cailloux, les expositions d’êtres humains comme au théâtre que j’aime. » (Didier Ruiz)
www.lacompagniedeshommes.fr