Apostrophe(s)
Les chiennes nationales

théâtre à table

  • Martres Tolosane Vendredi 18 novembre 2016 à 21h00

    Salle des fêtes

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 10 ans / durée 1h15

  • Soueich Samedi 19 novembre 2016 à 17h00

    Salle des fêtes

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 10 ans / durée 1h15

  • Soueich Samedi 19 novembre 2016 à 21h00

    Salle des fêtes

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 10 ans / durée 1h15

Les Chiennes nationales vous invitent à passer à table ! À assister à un banquet littéraire où seront convoqués, dans le désordre, Madame Bovary, Jane Austen, Solal, Alfred de Musset, Werther, Dom Juan… et où il sera question – vous l’aurez compris ! – de l’Amour avec, bien évidemment de… l’humour !

Installés autour d’une grande table, vous assisterez à la reconstitution de la 99e édition de la célébrissime émission Apostrophe de Bernard Pivot. Consacrée à l’Amour, elle réunissait sur le plateau rien moins que Roland Barthes, Françoise Sagan et Anne Golon (auteur d’Angélique marquise des anges !).

Se livrant à une joute verbale passionnée et arbitrée en direct par un maître du jeu sans pitié – de son p’tit nom, Grüte – les comédiens vous parleront d’amour au travers de textes issus de la littérature, du théâtre, de la presse people, des manuels scolaires… convoquant héros romanesques, personnages célèbres, anonymes, romantiques du quotidien…

Vous serez donc les convives, parfois les complices, de ce banquet qui interrogera l’état amoureux, la transformation physico-psychologique de celui ou celle qui aime, la conception du couple, le temps particulier de l’amour, le rapport au fantasme et au mensonge, le discours amoureux et ses fragments… Probablement troublé, certainement interpellé, si ce n’est apostrophé, vous dévorerez ce soir-là la littérature, avec délectation !

Les chiennes nationales

« “Il ne suffit pas de créer un spectacle, nous a-t-on dit, il faut s’identifier !” Entre Chaînes Nationales et Scènes Nationales, nous avons trouvé un compromis…Et c’est ainsi que fut fondée en 2010, la compagnie Les Chiennes Nationales, lors de sa résidence à l’Usine (lieu conventionné dédié aux arts de la rue Tournefeuille/Grand Toulouse) pour la création de ROUGE, spectacle associant divers talents (comédiens, commande de texte à un auteur, plasticienne-graveuse, vidéo). Maïa Ricaud, comédienne et responsable artistique de la compagnie, assure avec conviction et énergie la ligne artistique de la compagnie, basée sur des choix littéraires coup de cœur et leur adaptation pour la rue. Ces textes sont ainsi livrés dans des formes toujours différentes, affranchies d’un maximum de contraintes scénographiques et suscitées par une grande liberté d’expérimentation. »

Maïa Ricaud a travaillé avec le PHUN, le GROUPE MERCI, F. LEIDGENS, J.J. MATTEU, H. SOULIER, V. BERNATET, le COLLECTIF CRYPSUM. Formée à 3BC Cie, puis à L’Atelier Volant (Théâtre National de Toulouse). Formateurs (Stanistlas Nordey / TG Stan / Big Art Group, Solange Oswald, Aurélien Bory, Pierre Rigal, Sébastien Bournac, Jacques Nichet). Elle monte en 2010 la Cie Les Chiennes Nationales.

www.leschiennesnationales.com