Atelier de désintoxication du langage
Franck Lepage

atelier

  • Cassagnabère Tournas Dimanche 12 novembre à 10h00

    salle des fêtes

    gratuit, réservations nécessaires / tous publics à partir de 16 ans / durée : 4 heures d’atelier entrecoupé de 2h de pause-déjeuner (apportez votre pique-nique !)

Franck Lepage, dans le milieu de l’éducation populaire, on ne le présente plus. Militant de la première heure et co-fondateur de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé, il est (re)connu pour son engagement, mais aussi pour ses « conférences gesticulées », ses Incultures… qui n’ont de cesse de bousculer et décaper les idées reçues ! Pendant trois jours, plus qu’avec Franck Lepage, c’est avec les mots, leurs sens et leurs utilisations variées et dévoyées, que vous avez rendez-vous. En s’appuyant de façon hilarante sur son propre parcours, Frank Lepage développe aussi bien sa pratique du parapente ou ses expériences de jardinier, que tout le mal qu’il pense de ce que sont devenus la culture, la « démocratisation culturelle » ou l’école, « machine à reproduire les inégalités ».

Pour cette « entreprise de démolition, entre humour de situation et analyses radicales de la société capitaliste telle qu’elle va (mal), Franck Lepage s’est trouvé une forme d’expression assez inédite, quelque part entre un Coluche marxiste et un Desproges bourdieusien. » (Pierre-Henri Alain – Libération) Bref, vous l’aurez compris, ça va remuer, ça va faire du bien et c’est à ne pas manquer !
Le dimanche, enfin, vient l’atelier pratique de désintoxication de la langue de bois. « L’idée est de vérifier collectivement que nous ne sommes pas dupes individuellement. » Vaste programme qui, sachez-le, se révèle assez jubilatoire ! Euphémismes, oxymores, sigles, anglicismes… Comment tous ces exercices de styles modifient notre perception de la réalité ? Quelles sont les idées induites par le choix des mots ? Au-delà du simple exercice rhétorique dont on peut s’amuser, la langue de bois façonne une réalité et en occulte bien souvent une autre, celle des plus démunis… Il devient alors nécessaire de décoder les mots, de se « désintoxiquer » pour redonner du sens à ce que nous disons… et retrouver ainsi notre pouvoir d’agir ? Malgré la richesse de cet atelier et de tous ces mots étudiés, ils ne suffiront pas à vous nourrir tout à fait… N’oubliez pas d’apporter votre pique-nique !

Franck Lepage

Franck Lepage est l’un des fondateurs de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé. Militant de l’éducation populaire, il a été jusqu’en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire.
Avec les quatre coopératives d’éducation populaire qui composent « La Grenaille », (« Le Pavé » à Rennes, « L’orage » à Grenoble, « Le vent debout » à Toulouse, et « L’engrenage » à Tours), il accompagne la réalisation d’autres conférences gesticulées dans le cadre de formations organisées par ces coopératives. Une centaine de conférences sont réalisées fin 2014.
L’auto-dissolution du Pavé en décembre 2014 le voit co-fonder une nouvelle structure d’éducation populaire politique, avec un groupe de conférenciers gesticulants radicaux, association baptisée « L’Ardeur ». Elle verra le jour en 2015 et se concentrera sur l’action avec les syndicats, la formation de nouvelles conférences gesticulées et l’édition d’outils militants.

www.ksamka.com