Ca ira (1) Fin de Louis
Joël Pommerat

théâtre

  • Foix Samedi 20 mai à 16h45

    (départ du bus de Saint Gaudens, place du Pilat)

    entrée 17€ (tarif comprenant l’entrée au spectacle et le trajet en bus) / tous publics à partir de 14 ans / durée : 4h30 (avec entracte)

    N’oubliez pas d’apporter votre pique-nique !

Le samedi 20 mai, nous vous emmenons en bus jusqu’à Foix, pour découvrir le très beau spectacle mis en scène par Joël Pommerat (quatre récompenses aux Molières 2016, eh oui !), Ça ira (1) Fin de Louis.

Fiction politique contemporaine inspirée du processus révolutionnaire de 1789, ce spectacle raconte la lutte pour la démocratie d’hier à aujourd’hui… en 4h30 ! L’occasion de passer une soirée historique (!), presque « en immersion », en compagnie de 14 très bons comédiens. Joël Pommerat fait partie de ces grands metteurs en scène d’aujourd’hui, qu’on se le dise ! « On sort sonnés de ces quatre heures trente au cœur de la Révolution française. Sur la scène et aux quatre coins de la salle, la troupe, même en costumes modernes, y ressuscite comme en direct les débats passionnés du Tiers État, de la noblesse, du clergé dès 1788… Ici les personnages principaux sont les Droits de l’Homme. » (Fabienne Pascaud - Télérama Sortir, septembre 2016)

Informations pratiques :
départ du bus à 16h45 (spectacle à 19h30) rendez-vous Place du Pilat, à Saint Gaudens. N’oubliez pas d’apporter votre pique-nique !

spectacle accueilli par l’Estive, Scène nationale de Foix et de l’Ariège

Joël Pommerat

Joël Pommerat est né en 1963. Il est auteur-metteur en scène, Il a fondé la Compagnie Louis Brouillard en 1990. Joël Pommerat a la particularité de ne mettre en scène que ses propres textes. Selon lui, il n’y a pas de hiérarchie : la mise en scène et le texte s’élaborent en même temps pendant les répétions. C’est pour cela qu’il se qualifie d’« écrivain de spectacles ». En 1995, il crée Pôles, premier texte artistiquement abouti à ses yeux. C’est aussi le premier à être publié en 2002.

En 2004, le Théâtre National de Strasbourg accueille la création de sa pièce Au monde, premier grand succès public et critique de la compagnie. Avec la trilogie Au monde (2004), D’une seule main (2005), Les Marchands (2006), Joël Pommerat ancre plus directement ses pièces dans la réalité contemporaine et l’interrogation de nos représentations. Il aborde le réel dans ses multiples aspects, matériels, concrets et imaginaires.

En 2006, Au monde, Les Marchands et Le Petit Chaperon rouge sont reprises au Festival d’Avignon, où Joël Pommerat créé également Je tremble (1 et 2) en 2008. Il poursuit sa réécriture des contes avec Pinocchio en 2008 et Cendrillon en 2011. En 2010, il présente Cercles/Fictions dans un dispositif circulaire, qu’il explore à nouveau dans Ma Chambre froide l’année suivante. En 2013, il crée La Réunification des deux Corées, dans un espace bi-frontal où les spectateurs se font face. En 2015, il crée Ça ira (1) Fin de Louis, une fiction vraie inspirée de la Révolution française de 1789.

A l’opéra, Joël Pommerat a collaboré avec Oscar Bianchi en adaptant sa pièce Grâce à mes yeux (Thanks to my eyes, Festival d’Aix en Provence, 2011). En 2014, il présente Au monde, mise en musique par Philippe Boesmans au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles.
Joël Pommerat a reçu de nombreux prix pour son œuvre. Depuis ses débuts, il a été soutenu par de longs partenariats avec le Théâtre de Brétigny-sur-Orge et le Théâtre Paris-Villette. A l’invitation de Peter Brook, il a également été artiste en résidence au Théâtre des Bouffes du Nord entre 2007 et 2010. Il a ensuite été artiste associé au Théâtre national de Bruxelles ainsi qu’à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. Depuis 2014, il fait partie de l’association d’artistes de Nanterre-Amandiers.

Joël Pommerat cherche à créer un théâtre visuel, à la fois intime et spectaculaire. Il travaille sur une grande présence des comédiens et le trouble des spectateurs. Il est revenu sur sa démarche artistique dans deux ouvrages : Théâtres en présence (2007) et, avec Joëlle Gayot, Joël Pommerat, troubles (2010). Tous ses textes sont publiés aux Éditions Actes Sud.