Enchantiée
Bleu cobalt

arts de la rue

  • Carbonne Samedi 21 septembre à 18h00

    devant le boulodrome, quartier du Claous

    gratuit / tous publics à partir de 8 ans / durée : 55 min

  • Saint Frajou Dimanche 22 septembre à 17h00

    rendez-vous devant la mairie

    gratuit / tous publics à partir de 8 ans / durée : 55 min

À Carbonne et Saint Frajou, deux acolytes, Lisette et Lino, cherchent désespérément un lieu qui voudra bien accueillir les nombreuses peintures que contiennent leurs malles et cartons…
Lisette, infirmière de nuit dans un hôpital, a hérité d’une collection de portraits peints par un patient, Monsieur Gardin, qu’elle affectionnait beaucoup. Ne sachant que faire de cet héritage soudain, elle décide pourtant qu’il est important de montrer ces œuvres. Sur son chemin, elle croise Lino, musicien refoulé du conservatoire, avec sa contrebasse, qui l’accompagne de ses notes.
Avec beaucoup de poésie et une fausse candeur, ce drôle de duo va alors organiser une grande exposition hors les murs ! Et vous y êtes invités !
Enchantiée de la compagnie Bleu cobalt pointe, l’air de rien, une série de sujets sensibles : la place que chacun tente de trouver dans la société, le poids de l’héritage, la maladie, la mort, mais aussi l’accès à l’art, la définition du beau, la quête de légitimité… La rue devient alors un grand espace de liberté de dire et d’être !

Bleu cobalt

30 ans à travailler dans le théâtre, Domi Giroud aime mélanger les formes et les écritures, elle apprécie de jouer au plus près du public, de ciseler une écriture en apparence naïve mais qui résonne.
En 2018, elle crée la compagnie Bleu cobalt, avec l’envie de réaliser un spectacle pour la rue alliant textes, peintures et musique. Pour ce nouveau projet, elle embarque Laurent Bonnard et Antonin Carette.
Il lui semble important de défendre la rue, cet espace public qui appartient à tous, il ne faut pas le brader mais le nourrir, le soigner et offrir aux personnes qui n’ont pas le temps (ni l’argent) de donner priorité à l’évasion et à la culture, des « parenthèses poétiques ».
Pour elle, tout lieu de vie peut devenir théâtre comme toute vie peut devenir histoire à raconter.