Histoire intime d’Elephant man
Fantazio

théâtre

  • Martres de Rivière Samedi 13 octobre à 21h00

    salle des fêtes

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 14 ans / durée : 1h15

  • Montespan Dimanche 14 octobre à 17h00

    salle des fêtes.

    entrée 12€ et 5€ / tous publics à partir de 14 ans / durée : 1h15

Seul en scène et sans sa fameuse contrebasse, Fantazio se (dé)livre, dans une performance théâtrale poétique, chaotique et cathartique !
« Ce solo traduit les voix multiples qui m’ont nourri, m’encombrent, m’empêchent de dormir et débordent des parois de la peau ».
Sacré personnage, à la fois musicien et performeur, Fantazio vient vous raconter l’Histoire intime d’Elephant Man. Cette histoire, c’est un peu la sienne, faite de fragments et de bribes de son enfance, de ses souvenirs. Avec un goût prononcé pour les mots et un grand sens de l’humour, il convoque, tour à tour, des personnages pour dresser le portrait d’une folie ordinaire qui l’anime. Les images s’enchaînent, dans une sorte de chaos organisé, comme dans un labyrinthe de mots, un dédale poétique, où l’on s’égare avec grand plaisir pour mieux se retrouver.
Derrière sa table, entre ombre et lumière, il interroge les difformités, les anomalies d’un monde qui nous collent parfois trop au visage… une occasion pour lui de tomber (un peu !) ce masque d’Elephant Man.

spectacle accueilli en partenariat avec l’ONDA - Office national de diffusion artistique et avec l’aide du réseau En rue libre

Fantazio

Fantazio collectionne les appellations contrôlées : musicien, comédien, auteur compositeur-interprète, improvisateur, histrion, trublion, poil à gratter… Des appellations forcément réductrices qui laissent de côté la profondeur du personnage pour ne mettre en avant que sa fantaisie. Alors qu’il y a du fond chez le contrebassiste chanteur.
Engagé et engageant, il poursuit une démarche on ne peut plus cohérente : créer du lien et de la poésie « live » . Fêtes forcément inattendues, ses concerts se présentent comme de grands barnums improvisés. Punk de culture, pas forcément jazz, pas franchement chanson, Fantazio a su trouver comment magnifier l’art de l’à-peu-près, étonner son monde et susciter des rencontres-choc placées sous le signe de l’instinct. D’autant qu’il marche au coup de coeur, de ses consoeurs Joëlle Léandre ou Sarah Murcia à l’accordéoniste René Lacaille, en passant par Akosh S, Rodolphe Burger, Camille Boitel, Jean-Yves Ruff, les Indiens déjantés d’Indus Bandits ou le Quatuor Bela,
sans oublier son propre Gang.

> http://www.fantazio.org/