Joanne Leighton

Dans son travail chorégraphique, Joanne Leighton place le corps au centre du discours, avec un désir de réactiver le regard du spectateur sur son propre corps. Ses pièces sont construites en suivant des processus et des protocoles qui se déplient dans l’espace et dans le temps. L’oeuvre peut, à la fois s’opérer à l’échelle d’une ville comme avec Made in… Séries, grande architecture en mouvement, ou à une plus petite échelle sous forme mobile et itinérante comme Les Modulables avec des courtes pièces, aux formats divers, en perpétuelle invention depuis 10 ans. La durée de l’objet chorégraphique est souvent mise en jeu, comme avec Les Veilleurs, chorégraphie pour 730 participants sur 365 jours. Les pièces comme 9000 Pas et Songlines (création 2018) sont composées sur la base de systèmes mathématiques rigoureux et répétitifs, inspirés des systèmes géométriques et de la suite de Fibonacci, liée au nombre d’or. Les phrases chorégraphiques faites de courbes, de cercles et de spirales, se répètent, se répondent, se libèrent, et créent de nouvelles formes. Ces créations sont proposées sur différents sites et plateaux, institutionnels ou naturels, mais aussi à l’intérieur et en extérieur, pour un lieu unique ou itinérant en déambulation.
> www.wldn.fr