Le Cinématophone
Oposito et Décor Sonore

arts de la rue

  • Carbonne Jeudi 11 juillet à 18h00

    centre-ville, suivre les flèches jaunes

    gratuit / tous publics / durée : 50 min

  • Boulogne sur Gesse Samedi 13 juillet à 11h00

    centre-ville, suivre les flèches jaunes

    gratuit / tous publics / durée : 50 min

Pour la fin de la première partie de saison, c’est dans les rues de Carbonne et de Boulogne sur Gesse que nous vous invitons à (re)découvrir un « classique » des arts de la rue, le célèbre Cinématophone des compagnies Oposito et Décor Sonore.
Qui sont ces étranges personnages, sortis de nulle part ? Ils sont huit aux allures d’automates, fardés et vêtus d’uniformes et portent sur leurs épaules de curieux haut-parleurs. Au milieu d’eux, une diva cantatrice semble être le chef d’orchestre de ce petit groupe de corps sonores. Chaque haut-parleur diffuse du son, assemblage d’airs d’opéra, de musique militaire, de bruits de la vie quotidienne, de cris d’animaux… Par leurs mouvements, ils dessinent sans cesse dans l’espace de multiples compositions, créant des images sonores, comme la bande-son hétéroclite d’un film… celui de notre diva… ? Une procession tout en poésie pour une prouesse technique inouïe, vous n’avez plus qu’à les suivre !
Vingt-quatre ans après sa création, après douze années de tournée, cinquante villes traversées et quinze pays visités, cette fanfare électrolyrique reprend vie ! Preuve de la maturité du secteur des arts de la rue : un répertoire existe et les oeuvres commencent
à être reprises dans de nouvelles distributions. Qui l’aurait parié dans les années 80 lors des premiers festivals de rue ?

Oposito et Décor Sonore

La compagnie Oposito est convaincue que le spectacle de rue est un langage artistique moderne aux racines cosmopolites, fortement inspiré du sens et de la générosité du théâtre, de la liberté de la poésie et de l’énergie des gens du voyage.
Oposito provoque des rencontres, aime tisser des liens, mélange les gens et les genres, revendique sa volonté de continuer à raconter des histoires aux villes qui prennent le risque de les écrire avec elle.
https://www.oposito.fr/

Dirigée par le compositeur Michel Risse, la compagnie Décor Sonore est un outil de composition et de réalisation unique en son genre, dédié à la création sonore en espace libre.
Dans des formes extrêmement intimes ou pouvant rassembler des milliers de spectateurs, ce « théâtre de sons » plein de poésie et d’émotion métamorphose les objets quotidiens et les espaces urbains en instruments de musique, et les passants ordinaires en mélomanes exigeants. Reconnue internationalement comme l’une des compagnies françaises les plus innovantes, Décor Sonore est aussi un « lieu de fabrique » sans équivalent tourné vers la transmission et la sensibilisation à l’écologie sonore.
http://decorsonore.org/