Vive les animaux !
Notoire

théâtre forain

  • Boussens Vendredi 30 juin à 21h30

    près de l’église

    gratuit / tous publics à partir de 14 ans / durée : 1h

  • Izaut de l’Hôtel Samedi 1er juillet à 21h30

    derrière l’église

    gratuit / tous publics à partir de 14 ans / durée : 1h

Inspiré des récits de la philosophe Vinciane Despret, le spectacle Vive les animaux ! interroge, avec humour et ironie, les relations entre les hommes et les animaux… ou peut-être est-ce l’inverse  ?!

Cela pourrait ressembler à une conférence savante, sérieusement animée par une philosophe passionnée d’éthologie (étude scientifique du comportement des espèces animales, incluant l’humain)… Si ce n’était le cadre, un imposant stand forain avec son mur de peluches colorées et animées ! Au travers d’histoires et anecdotes étonnantes sur la question animale – saviez-vous, par exemple, que certains chimpanzés étaient de compétents pharmacologues capables de connaître quantité de plantes guérissant de nombreuses maladies, notamment le paludisme ? –, une conférencière et son assistant vont petit à petit se sentir débordés, régulièrement interrompus par près de 300 singes, moutons, loups, perroquets, corbeaux… ! Ces bestioles aux poils synthétiques vont s’inviter dans la discussion, car s’intéresser aux liens Homme-animal, c’est aussi s’interroger sur les rapports entre humains… Mais ça, c’est une autre histoire !

Notoire

Thierry Bedard, travaille depuis 1989, entre autres activités, à Notoire, sur un « cahier des charges », qui l’incite, à œuvrer essentiellement sur des auteurs contemporains, et à présenter les travaux - spectacles « grand public », de recherche, spectacles d’intervention, spectacles jeune public - sous forme de cycles thématiques.

En 2006, nous avions installé les deux énormes containers à bateaux du Musée des langues de Thierry Bedard (directeur artistique de Notoire) dans la cour du collège Didier Daurat à Saint Gaudens. Il y était question de pédagogie et de la disparition des langues et dialectes… C’était déjà un genre de conférence décalée.

www.notoire.fr