2points0
Cie Kiroul

théâtre de rue

  • Carbonne Jeudi 7 octobre à 21h00

    parking du stade Alfred Prévost (derrière le cimetière)

    gratuit / tous publics à partir de 8 ans / durée : 50 min
    * Dans l’espace public : pas de contrôle du pass sanitaire exercé mais nous vous invitons à respecter quelques « gestes barrières » (port du masque et espacement)

  • Castillon de Saint Martory Samedi 9 octobre à 21h00

    à côté de la salle des fêtes

    gratuit / tous publics à partir de 8 ans / durée : 50 min
    * Dans l’espace public : pas de contrôle du pass sanitaire exercé mais nous vous invitons à respecter quelques « gestes barrières » (port du masque et espacement)

À Carbonne et Castillon de Saint Martory, deux cadres pour découvrir l’univers poétique et rétro-futuriste de la création 2points0 de la Compagnie Kiroul. Un spectacle qui ne raconte pas d’histoire… mais qui pose de grandes questions !
Dans un décor fait de bric à brac métallique : néons grésillants, lampadaire fatigué, distributeur de boissons hors-service, tout évoque un chaos advenu ou, du moins, les ruines de notre société. À l’intérieur, deux personnages mystérieux se côtoient et cheminent. Mais dans quelle direction ? Tout semble les opposer. D’ailleurs sont-ils seulement humains… Autour d’eux tout apparaît absurde et étrange.
Première partie du diptyque Allant vers, ce spectacle invite avec beaucoup d’humour à s’interroger sur nos perceptions de la réalité comme un voyage initiatique sans repère.

Cie Kiroul

Compagnie implantée dans le Gers, associée à la Petite Pierre à Jegun – structure très active, menant un projet culturel sur un territoire rural.
Elle explore divers registres de la création théâtrale : théâtre de rue, théâtre jeune public, théâtre de texte, théâtre d’objet. Depuis sa naissance, la compagnie a créé une dizaine de spectacles qui ont tourné dans le Gers, en Occitanie mais aussi dans d’autres régions de France, ainsi qu’en Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas…
Sa ligne artistique se définit par le souci d’aborder tous les publics, dans les lieux les plus improbables, par un goût pour l’absurde, le burlesque, le décalé au service de questionnements actuels, par des registres de jeu qui cherchent à établir une relation intime avec le public.

> https://kiroul.net/