Cie d’Elles

Fondée par Yaëlle Antoine, la Compagnie d’Elles débute en 2008 avec une création en salle, Lames Soeurs, qui réunit une écriture hybride ambitieuse et une fiction circassienne féministe.
C’est en 2015, que Be Felice, Hippodrame urbain marque un tournant et que la compagnie d’Elles entre dans une période de maturité artistique, affirmant à la fois une démarche esthétique et politique, notamment un féminisme qui se joue à plusieurs niveaux : dans ses modalités : 2 femmes responsables artistiques ; dans ses choix de distribution : une attention particulière à laisser une large place aux artistes femmes dans nos créations ; par son activité de compagnonnage auprès de porteuses de projets de création : Marta Torrents et Mélissa Roces Buelga
Par ailleurs, Marion Guyez, Yaëlle Antoine et Sofia Antoine, Laura Terrancle, Malika Lapeyre fondent une extension militante de la compagnie d’Elles, un collectif qui entend lutter pour la parité et contre le sexisme dans les arts du cirque et de la rue.
La démarche de la compagnie se caractérise par l’affirmation d’une écriture scénique hybride et par son choix des espaces de ses créations, celui notamment de travailler in situ.

> Par là, @|LIEN6433734|W2xlIHNpdGUgZGUgbGEgY29tcGFnbmllLT5odHRwczovL2NvbXBhZ25pZWRlbGxlcy53b3JkcHJlc3MuY29tL10=|@ !