Johnny, un poème
Gérard Gérard & Rhapsodies Nomades

théâtre de rue

  • Rieux Volvestre Samedi 21 mai à 18h00

    à côté de la salle polyvalente

    gratuit / tous publics / durée 1h10

  • Marignac Dimanche 22 mai à 17h00

    place du marché, face à la mairie.
    Un rendez-vous en ouverture du Festival des arts de Marignac

    gratuit / tous publics / durée 1h10

Oui, oui… Johnny comme LE Johnny Hallyday, le seul, l’unique, le « taulier » du rock’n roll à la française ! Les compagnies Gérard Gérard & Rhapsodies Nomades ont décidé de rendre hommage, avec et sans ironie, avec amour et humour, à cette sacrée « gueule », celle de ce chanteur populaire par excellence.

Dans Johnny, un poème, pas de grosses Harley qui pétaradent mais une pelleteuse de 15 tonnes et deux comédiens, Alexandre Moisescot et Chloé Desfachelle. Lui, il l’imite plutôt bien et le porte dans son coeur depuis l’enfance. Elle, plutôt pas du tout et cherche à comprendre toute l’admiration qu’il suscitait. Avec une énergie survoltée – la voix de Johnny en écho – ils se renvoient la balle de leurs références, orchestrées par cette pelleteuse qui en impose !
Qu’on soit un fan dévoué ou qu’on le trouve un peu ringard, il faut bien reconnaître qu’il ne laisse personne indifférent et qu’il fait aujourd’hui partie de notre mémoire collective.
Un spectacle vibrant et inattendu, un bel hommage à la culture populaire, qui porte un regard à la fois tendre et drôle sur ce personnage aux multiples facettes, avec un objectif simple : faire un show qui aurait plu à Johnny !
Alors préparez-vous, ils feront des étincelles… Oh Yeah !

Gérard Gérard & Rhapsodies Nomades

Lui, Alexandre Moisescot, co-fondateur et artiste du collectif depuis ses débuts, porte la compagnie Gérard Gérard.
Gérard Gérard s’évertue a toujours travailler un rapport au public particulier, tenant radicalement aux concepts de surprise, de présent et d’être ensemble... Gérard Gérard revendique une écriture qui part souvent du plateau pour trouver par le biais d’allers-retours une expression vivante, précise et originale, souvent polymorphe, grinçante, à la fois décalée et mélancolique.
> Par ici le site de la compagnie !

Elle, Chloé Desfachelle, c’est le côté Rhapsodies Nomades.
La Compagnie questionne depuis plusieurs années dans ses créations le thème du voyage (réel, initiatique et intérieur), comme métaphore de la vie. La boussole : ne jamais faire la même chose, choisir l’espace et la forme en fonction du propos.
> Et par là, l’autre site de l’autre compagnie !