Anima
Arrangement Provisoire

balade pour installation monumentale en live

  • Agassac Dimanche 28 août à 10h00

    rendez-vous devant la mairie

    gratuit / tous publics pouvant marcher pendant 4 heures environ, retour prévu vers 17h
    Un conseil : venez bien chaussés, munis d’un chapeau pour le soleil ou d’un vêtement contre la pluie (c’est selon !) et n’oubliez pas de mettre dans votre sac à dos, votre gourde d’eau bien remplie et votre pique-nique.

Pour la reprise de la saison (et juste avant la rentrée...), rien de mieux qu’une balade dominicale dans les paysages d’Agassac. Prendre du temps ensemble, au rythme de la marche et parvenir ainsi jusqu’à la performance du chorégraphe Jordi Galí, à l’heure du pique-nique.

Ça tombe bien, elle s’appelle Anima signifiant « le souffle qui anime la matière », parfait pour reprendre le nôtre et se reposer !
À partir du sol, 6 interprètes vont faire apparaître et disparaître une structure ramifiée de 15 mètres de haut, une tour monumentale qui gonfle, qui se déploie à la force de leurs corps comme une grande respiration au cœur de la nature. Son édification repose
sur l’alliance du geste et du son, tout au long de cette construction les danseurs seront accompagnés par une cornemuse et un biniou.
Cette architecture éphémère s’inspire notamment des fameux « castells », pyramides humaines de la culture catalane qui s’érigent sur les places des villes et villages.
Les membres d’Arrangement Provisoire vous offriront une parenthèse suspendue, un moment de contemplation, une respiration commune… juste avant et après la sieste !

Arrangement Provisoire

La compagnie Arrangement Provisoire porte les projets des chorégraphes Vania Vaneau et Jordi Galí. L’installation Anima a été conçue par ce dernier.
Né à Barcelone, Jordi Galí s’est formé en danse contemporaine, et a été interprète auprès de différents chorégraphes. En parallèle, il développe un travail de création personnel qui l’amène en 2007 à créer la compagnie.
Son travail articule les relations entre corps et matière, entre geste et objet, et se déploie principalement dans l’espace public. Constructions monumentales et éphémères, ses pièces ouvrent une temporalité singulière dans l’environnement, qu’il soit urbain ou paysager, proposant aux habitants-usagers-spectateurs de nouvelles perceptions d’un contexte quotidien.

> Par là, le site de la compagnie !