Héroïne
Les Arts Oseurs

arts de la rue

  • Cassagne Samedi 2 juillet à 10h00

    au centre du village

    gratuit / tous publics à partir de 12 ans / durée : 4h30 (avec entracte)
    * N’oubliez pas d’apporter un petit encas ou un bon sandwich pour grignoter lors des suspensions de séance...

  • Cassagne Dimanche 3 juillet à 10h00

    au centre du village

    gratuit / tous publics à partir de 12 ans / durée : 4h30 (avec entracte)
    * N’oubliez pas d’apporter un petit encas ou un bon sandwich pour grignoter lors des suspensions de séance...

Prenez place dans le tribunal à ciel ouvert des Arts Oseurs, compagnie complice de Pronomade(s). Une immersion totale dans le monde de la justice, une invitation à plonger dans le journal de bord de Périne Faivre, metteuse en scène de la compagnie, qui pendant plus d’un an a suivi une avocate faisant d’elle son Héroïne

Dans un décor de palais de justice recréé – la barre, le box des prévenus, le parquet, les bancs pour l’auditoire – ce journal, mêlant notes de procès, paroles de salle d’attente, interviews de magistrats et avocats, observations à la volée, prendra vie sous vos yeux.
Dix comédiens, musiciens, danseurs de Krump, plasticien incarnent tous les corps de métiers, toutes ces personnes croisées en ces lieux : juges, prévenus, avocats, policiers, badauds… Une grande fresque, intense et généreuse, émouvante et drôle.
Quatre heures de jeu durant lesquelles vous serez libres, comme dans une salle d’audience, de sortir, rentrer, changer de place, de point de vue… Quatre heures de jeu mais on ne voit pas le temps passer !

Les Arts Oseurs

Depuis 15 ans, Les Arts Oseurs créent des spectacles pour témoigner du monde. Et si la parole est au cœur de la rencontre, la multiplicité des langages artistiques l’est aussi. Ainsi se mêlent théâtre, arts visuels, musique et danse au service de sujets humains, brûlants, nécessaires. La rencontre avec les spectateurs est au centre des préoccupations de la compagnie que ce soit au travers du propos des spectacles mais aussi dans sa manière de les diffuser. C’est pour elle une façon de mener une réflexion esthétique et politique nécessaire sur la place du théâtre dans la cité. Depuis 2012, elle œuvre principalement en espace public.
> Par là le site de la compagnie !