Le Bal des lucioles
Cie l’An 01

théâtre dans un gymnase

  • Saint Gaudens Vendredi 2 décembre à 21h00

    au gymnase Jacques Ferjoux, face à la gare

    entrée 12 € et 5 €, réservations sur notre site, auprès du Théâtre Jean Marmignon et de l’office de tourisme à Saint Gaudens / tous publics à partir de 12 ans / durée : 2h

  • Saint Gaudens Samedi 3 décembre à 21h00

    au gymnase Jacques Ferjoux, face à la gare

    entrée 12 € et 5 €, réservations sur notre site, auprès du Théâtre Jean Marmignon et de l’office de tourisme à Saint Gaudens / tous publics à partir de 12 ans / durée : 2h

La Compagnie l’An 01 vous donne rendez-vous dans un gymnase pour un bal un peu particulier, Le Bal des lucioles ! Un terrain de jeu pour sept personnages : un présentateur, un CRS, une dame de ménage, un travesti, un extrémiste, un citoyen, une dame de pique…

Tous sont interconnectés. Sous leur costume, leur casque, leur masque, ils portent les voix de celles et ceux qu’on invisibilise, qu’on déshumanise aussi sous le prisme de leurs fonctions, de leurs métiers. Poussés dans leurs retranchements jusqu’aux extrêmes, par une série d’évènements en chaîne, ils vont atteindre leurs limites. Qui manipule qui ? Chacun avec ses armes, va se battre pour se défendre et tentera d’échapper à la place qui lui est assignée par la société. Vous serez les témoins du combat de ces lucioles qui essaient de rester allumées !
Prenez donc place dans les gradins, pour assister à un bal satirique, un show intense, avec un peu de strass et de paillettes, et beaucoup d’humain.

Juste après les représentations, vous pourrez assister à une rencontre-discussion sur la thématique de la violence avec deux chercheurs, spécialistes du sujet à l’Observatoire des médias et ingénieurs en innovations sociales et solidaires.
De quoi prolonger cette nécessaire réflexion, en bonne compagnie !


spectacle accueilli en coréalisation avec le Service culturel de la Ville de Saint Gaudens, dans le cadre de la saison du Théâtre municipal

Cie l’An 01

La compagnie l’An 01 est basée à Toulouse et est née en 2015 suite à sa première création. Les œuvres recherchent un mélange de médias, un échange avec les publics et une diversité des lieux de représentation et des publics.
Le nom fait référence et hommage au travail de Jacques Doillon, Gébé, Alain Resnais et Jean Rouch avec la bande-dessinée puis le docu-fiction L’An 01 dont la réclame est : « On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste ».
La ligne artistique de la compagnie, tracée par Yohan Bret qui s’associe aux personnes nécessaires à ses créations, interroge et mesure l’écart entre les utopies et les réalités du monde contemporain.

> Par là, le site de la compagnie !