Poudre
Ceci n’est pas une caravane

parcours au point du jour

  • Estadens Dimanche 19 septembre à 05h37

    rendez-vous au Cap d’Arbon, à l’arrêt de bus à l’entrée du village

    entrée 5 € réservation indispensable / tous publics à partir de 12 ans / durée : 2h
    *pour ce spectacle : pas de contrôle du pass sanitaire mais nous vous invitons à respecter le port du masque.

Un rendez-vous dominical, très matinal (!), qui sonne l’heure du grand final de la présence énigmatique dans des villages et sur des bords de route du collectif aspétois CNEPUC (Ceci n’est pas une caravane). Durant presque un an, il était ici et là, s’insérant dans le paysage telle une douce traînée de Poudre.
Alors pour cette ultime apparition, il vous embarque dans un bus, à peine sortis du sommeil, encore plongés dans l’obscurité, pour un voyage juste avant le lever du jour. Une invitation hors du temps, pour une dérive dans le paysage.

Par les fenêtres, défileront des images comme des apparitions surréalistes, rejouant la partition de ces mois écoulés entre présences physiques et plastiques. Une ambiance propice à la rêverie : à l’intérieur, guidés par une hôtesse, vous serez bercés par un univers sonore et poétique. Tout est là pour que vous perdiez vos repères, et ça fait du bien !
Décélération totale pour un réveil en douceur, ensemble !

Ceci n’est pas une caravane

Ceci n’est pas une caravane est un collectif d’artistes installés sur l’Aspétois et qui propose, depuis longtemps, des performances et créations entre arts plastiques et spectacle vivant.
Forts d’un texte écrit à plusieurs mains pendant le premier confinement, les artistes qui le composent ont décidé de renouer du lien, retrouver des présences d’abord physiques mais aussi plastiques, sur les bords des routes et dans les villages, sans communication préalable. Entre janvier et septembre, dans le triangle Izaut de l’Hôtel / Miramont de Comminges / Figarol, vous êtes nombreux à avoir ralenti au petit matin… face au surréalisme des images proposées.

"Tout jeune collectif créé en septembre 2019, CNEPUC s’envisage comme un lieu d’interrogations et de recherches sur le devenir de nos actes artistiques. Alors que chacun de nous explore ses propres créations, l’envie d’être ensemble nous revient à l’été 2019.
Nos axes artistiques saisissent le corps, le verbe, l’image ; les dimensions scéniques et plastiques se mêlent, considèrent l’espace autrement. Le temps aussi.
Ainsi s’accorder une écriture commune, questionner la transversalité des domaines artistiques et autres ; le faire avec, surtout le faire."

> https://cnepuc.blogspot.com/