Saison 2020


Bonjour, c’est toujours le printemps !

Un printemps inattendu qui aura bouleversé, modifié tellement d’évidences, souligné le manque de services publics et notre nécessité d’espace public…

Très vite s’est reposée à nous la question du sens de notre action et des conditions de son exercice. Une grande partie de notre travail consiste à inventer des occasions de vous réunir dans l’espace public, vous regrouper pour faire corps à l’écoute des artistes, les uns avec les autres, les uns près des autres… Ensemble, librement.

Si nous avons dû nous résoudre à annuler, en accord avec tous nos partenaires publics, la première partie de saison (de début mai à mi-juillet), nous avons fait le choix, par solidarité professionnelle et humaine, d’honorer nos engagements en payant tous les artistes et techniciens du spectacle, intégralement.

Ne pouvant plus - temporairement - nous occuper du public, des spectateurs, habitants, élèves, membres des structures partenaires… nous nous sommes concentrés sur notre soutien aux artistes.
Dès le 11 mai, premier jour du desserrement du confinement, les Thermes d’Encausse ont réouvert pour accueillir les compagnies sur des temps de répétitions et créations.
Et durant tout l’été, sur la période habituelle de fermeture de Pronomade(s), des équipes artistiques de toute l’Occitanie - au regard des annulations et autres décalages des résidences de ce printemps qu’elles ont subis - viendront travailler leurs créations 2021 dans notre lieu de résidences…

Vous dire aussi que dès fin août, pandémie atténuée ou pas, virus évaporé ou pas, nous retrouverons les espaces publics. Ces dernières semaines ont été l’occasion de réfléchir à des présences artistiques différentes, réelles, récurrentes, attendues et inattendues…

Alors pour répondre à vos (nombreuses) demandes : Oui, il y aura bien une reprise de la saison de Pronomade(s) à partir de fin août, mais préparez-vous à quelques surprises, irruptions, apparitions/disparitions.
On vous dira bientôt tout… peut-être.

Marion Vian et Philippe Saunier-Borrell